Informations confinement COVID

1. MODIFICATION DU DÉCRET DU 29 OCTOBRE 2020 PAR LE DÉCRET DU 2 DÉCEMBRE 2020

Le décret du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de COVID-19 a été modifié par le décret n°2020-1505 du 2 décembre 2020.
Il apporte les modifications suivantes :

Lieux de culte (article 47 du décret)
Pour mieux concilier liberté d’exercice du culte et mesures sanitaires, la jauge de présence de 30 personnes dans les édifices du culte a été remplacée par les mesures suivantes :
– une distance minimale de deux emplacements est laissée entre ceux occupés par chaque personne ou groupe de personnes partageant le même domicile,
– une rangée sur deux est laissée inoccupée.

Vestiaires collectifs (article 44 du décret)
Les vestiaires collectifs peuvent désormais être ouverts dans les salles de sports pour certains publics, uniquement pour :

– les sportifs professionnels et de haut niveau ;
– les groupes scolaires et périscolaires et les activités sportives participant à la formation universitaire ou professionnelle ;
– les activités physiques des personnes munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu par la maison départementale des personnes handicapées ;
– les formations continues ou des entraînements nécessaires pour le maintien des compétences professionnelles ;

Ils restent fermés pour les activités suivantes exercées dans les établissements sportifs de plein air :
– activités encadrées à destination exclusive des personnes mineures ;
– activités physiques et sportives des personnes majeures.

 

2. PRÉCISIONS APPORTÉES PAR LE GOUVERNEMENT SUR LES SPORTS ET ACTIVITÉS EXTÉRIEURES


Assouplissement des conditions des entraînements sportifs des adultes

Les activités physiques et sportives encadrées des personnes majeures peuvent être autorisées sur la voie publique et en établissement sportif de plein air, dans des conditions de nature à garantir le respect des dispositions de l’article 1er du décret n° 2020-1310.
La pratique des sports collectifs et des sports de combat est interdite. Toutefois, des entraînements ne donnant pas lieu à la pratique de ces sports peuvent être organisés , dans le respect de protocoles stricts.
Pour rappel, la règle générale fixée par le décret est celle d’une interdiction des rassemblements de plus de 6 personnes.

Motif de déplacement pour les adultes qui participent à des activités sportives individuelles dans un ERP de plein air ou dans l’espace public :

Ils sont autorisés à se déplacer au titre du déplacement bref, dans la limite de 3 heures et jusqu’à 20 kilomètres de leur domicile. Il n’appartient pas aux organisateurs d’activités sportives (mais aux forces de l’ordre) de vérifier le respect de ces deux limites, dont la responsabilité relève de l’usager.

Motif de déplacement des mineurs qui participent à des activités sportives encadrées (extra-scolaires) :

Ils sont autorisés à se déplacer, par extension, au titre du motif n° 9 de l’article 4 du décret : le déplacement à destination ou en provenance d’un établissement culturel non interdit d’accès au public. Pour les mineurs, il n’y a pas de limite de temps ou de distance.

Kartings
Les kartings sont autorisés à ouvrir au public sous certaines conditions : pas d’accès aux espaces de convivialité, pas de vestiaires collectifs, dans la limite de 3 heures et jusqu’à 20 kilomètres du domicile des clients.

Leave your comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.